Lexique

Ala : forêt.

Ala'gasy : forêt naturelle malgache.

Andehova : littéralement esclave du roi, ce terme qualifie donc les serviteurs des nobles et surtout du roi.

Andevo : esclave.

Angady : Bêche malgache qui sert au travail des champs et des rizières.

Angatra : esprit tellurien malin.

Atero ka alao : pratique traditionnelle qui oblige les invités à offrir au moins l'équivalent de la valeur du cadeau précédemment fait par l'hôte (système du don et contre don).

Aty : foie.

Aty'ala : Grande forêt ou centre de la forêt.

Fokontany : littéralement fokonolona = villageois, tany = terre, ce mot correspond à la plus petite unité administrative malgache, et se constitue d'un groupement de petit hameaux comme celui d'Ambendrana, c'est-à-dire un hameau de quelques maisons.

Fady : Interdit traditionnel transmis par la tradition orale. Ce terme est parfois traduit par tabou.

Fahavaratra : période de soudure qui dure de Septembre à Janvier.

Fahitra : haie vive, naturelle ou plantée.

Famadiana : fête traditionnelle de retournement des morts.

Famindrana : fête traditionnelle où l'on change les cadavres de tombeaux, pour les mettre dans un nouveau.

Fanafody : médicament, remède traditionnel, grigri, sort.

Fanahinandra : endroit sacré où l'on jette les ustensiles ayant servi à laver le défunt.

Fanahy : esprit des ancêtres.

Fasana : tombeau.

Fefy : haie vive, naturelle ou plantée.

Filoham-pokonolona : président des villageois. Ceci est un grade administratif.

Fokonolona : villageois.

Galeoka : Rhum artisanal.

Hena : viande.

Hova, hova be : signifie noble en Betsileo, ce sont les descendants de la famille royale, mais peut aussi qualifier l'ethnie de Merina.

Kapoaka : jachère arborée ou arbustive, recrû post-cultural.

Kifafa : sorte de savane herbeuse recouverte de l'herbe du même nom : Aristida aescensionis Lin. (Poaceae). Signifie aussi balai.

Kilanjy : parcelle de jachère dont le sol est épuisé, et où les espèces herbacées dominent.

Kokolampy : caractérise une sorte d'esprit malin de la forêt.

Lalonana : fête de village.

Lamba : étoffe.

Mpimasy : voir ombiasy.

Olom'potsy : caste des hommes libres, c'est-à-dire du commun des mortels.

Ombiasy : devin, guérisseur, magicien, médium.

Omby : zébu.

Ray aman dreny : signifie littéralement père (raya) avec (aminy) mère (dreny). Ce sont les chefs traditionnels des villages, ceux qui s'occupent d'invoquer les ancêtres pendant les fêtes. Ce sont eux qui détiennent le savoir et qui attirent le respect de la communauté. Ce mot qualifie aussi les doyens du village, homme ou femme.

Raza : préfixe qui signifie "fils de".

Sorabe : premiers écrits malgaches qui correspondent à la transcription de la langue phonétique malgache en écriture arabe.

Tafotona : désigne une force magique transférée à un objet, ainsi que l'objet en question. La force est donnée par l'ombiasy.

Tambina : mot Betsileo qui désigne une parcelle cultivable fertile, située sur le bord des rizières. C'est l'équivalent du bahiboho en pays Merina.

Tananahaolo : vala abandonné.

Tanimbary : littéralement terre tany du riz vary, ce mot signifie donc "rizière".

Tanimboly : champ cultivé, littéralement tany = terre, voly = cultiver.

Tantely : miel, abeilles.

Tany : terre.

Tapoka : terre marécageuse, marais.

Tavy : pratique de défriche brûlis.

Tomboho : savane herbeuse qui recouvre pratiquement l'ensemble de Hautes Terres. Sert au pâturage des zébus.

Vala : hameau formé durant la colonisation française.

Valamaty : maison abandonnée.

Vary : riz.

Vazaha : étranger à peau blanche.

Vodivala : champs situés devant le village.

Vohitra : petit tomboho situé prés des villages.

Voly : cultiver.


image de séparation
Chapitre précédentRetour au sommaire DEAChapitre suivant |

URL :http://www.pandele.org/marion.viano/2004/dea/dea_lexique.html
Copyright © : pour le contenu et Marc Pandelé pour la réalisation
Création : 2004/09/01
Dernière modification : 2005/03/15
Maintenance : webmaster@pandele.org